Les actualités de Kiklean média

Le télétravail en vogue, le présentéisme en baisse

par | 2 Mai 2022 | Actualités | 0 commentaires

Actualités

Le télétravail en vogue, le présentéisme en baisse

Le télétravail face au présentiel 

 

 

Depuis le début de la pandémie, le présentéisme est délaissé au profit du télétravail. Pour la sécurité de tous, le télétravail est un moyen de continuer à travailler tout en évitant d’être en contact avec le virus. Toutefois, toutes les professions ne sont pas forcément adaptables au télétravail et des questions se posent quant au futur du présentéisme. 

 

 

L’impact du covid sur la façon de travailler : 

 

Des études montrent que 11% des actifs occupés, les conditions de travail se dégradent de plus en plus et des risques psychosociaux apparaissent. De plus, le nombre de personnes en télétravail augmente : en moyenne, 31% des personnes travaillent en télétravail tandis que depuis la crise sanitaire, c’est passé à 41% des salariés. 

Les avantages du télétravail : 

 

L’avantage qui ressort le plus quand on parle de télétravail, c’est moins de temps dans les transports. En effet, plus de 38% des travailleurs apprécient de plus en plus le télétravail. De plus, 27% des personnes pensent qu’il favorise également le travail au calme et permet de mieux se concentrer. 

De plus, le but des patrons d’entreprise, c’est de faire en sorte que même au travail, on se sent comme chez soi, car en télétravail, on apprécie tout bonnement de bouger d’une pièce à l’autre.   

télétravail

Le présentéisme en baisse, tout savoir : 

 

Selon des études, le présentéisme conduit à une perte de 33 % de la productivité (augmentation des erreurs, baisse de la qualité du travail…). 

En outre, les problèmes au niveau de la santé mentale se font de plus en plus ressentir (maux de tête, stress…). Le présentéisme coûte également cher pour les entreprises quand il est question. 

 

Vers la disparition du présentiel ? 

 

Peu à peu, le présentiel laisse place au distanciel. 77% des femmes et 82% des hommes sont prêts à délaisser leur bureau pour travailler chez eux. 

via GIPHY

On remarque également qu’en diminuant le présentéisme, l’équilibre professionnel et vie personnelle devrait considérablement s’améliorer, en améliorant la santé de tous.

Cependant, des personnes restent sceptiques quant au télétravail notamment chez les hommes dont 42% d’entre eux pensent que le télétravail n’est pas compatible avec leur profession. 

Du point de vue des entreprises, cela permettrait de réduire la surface des espaces de travail et comme ça, ils pourraient alors s’installer dans des bureaux en centre-ville et investir dans du mobilier plus moderne et plus confortable. 

 

La tendance du distanciel est de plus en plus envisagée comme mode de travail pour les années à venir. Le présentéisme va peut-être disparaître dans le futur, mais aura toujours sa place pour ceux qui le préfèrent.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières Vidéos

Reportages

Kiklean Média , le média qui balaie les préjugés

Kiklean Media est un média 100% engagé qui donne la parole aux personnes mettant en place des actions positives envers les autres et la société au quotidien.

Dernières Articles

Articles

Depuis la création de Kiklean.net,

nous avons eu la chance de croiser le chemin d’individus aux histoires inspirantes, singulières. C’est donc tout naturellement que nous avons eu l’idée de leur permettre, tout comme à vous, de faire entendre votre voix.

Kiklean Media, le média qui balaie les préjugés.

Kiklean Media est un média 100% engagé qui donne la parole aux personnes mettant en place des actions positives envers les autres et la société au quotidien.
Notre objectif : relayer des histoires, des combats, des visions plurielles et authentiques qui ont du sens.

Prendre le contre-pied des médias énergivores.

Kiklean media c’est avant tout un média positif, une parenthèse de bonne humeur hors du temps. Nous abordons des sujets importants de manière encourageante tout en évoquant des points de vue différents.

 

Car chaque voix compte, la vôtre nous intéresse !